Marché Immobilier Retail 2017: l’Italie à la hausse


Bons résultats du marché immobilier retail en Italie en 2017

 

Depuis début 2017 le marché immobilier du retail / commerce de détail en Italie confirme la tendance à la hausse suivant ainsi ses concurrents internationaux et se positionne à la sixième place du Top10 des High Street mondiales (principales rues commerçantes), après New York, Paris, Hong Kong, Tokyo et Londres.

Le secteur du commerce au détail italien réagit positivement à la croissance du marché global. Les villes qui enregistrent une hausse significative sont celles de Milan, Rome, Vérone, Florence et Bari ; tandis que Naples connait un ralentissement de sa performance.

 

Hausse de la demande à Milan, Turin et Florence

 

Par rapport au deuxième semestre 2016 la demande est à la hausse dans certains des districts commerciaux les plus influents : à Milan le Corso Buenos Aires enregistre une croissance de +14% grâce à un renouveau de l’intérêt des principales marques pour cet emplacement stratégique, puis Via Manzoni (aux abords du fameux quadrilatère de la mode et de Via Montenapoleone) et Via Torino (axe commercial qui part du Duomo vers les Navigli) avec une hausse de + 11%. La demande de location de locaux commerciaux dans des quartiers à succès connaît également une accélération à Turin (via Garibaldi + 11%), à Florence (Via della Vigna Nuova +9%) et à Gènes (Via XX Settembre + 15%).

10 Corso Como

Milan et Rome, les districts commerciaux les plus prestigieux en Italie

En Europe Milan se situe en troisième place du classement des rues les plus chères (et chics) avec Via Montenapoleone et un prix moyen au m2 annuel de 13.500€, précédée par Paris avec Avenue des Champs Elysées (18.000€) et Londres avec New Bond Street (16.411€). Rome est en quatrième position avec un coût moyen au m2 par an de 11.500€ Via Condotti. (Cushman & Wakefield 1q2017).

Le coût moyen de la location commerciale est stable, soutenu par la recherche d’espaces à louer pour un usage retail de la part des principaux acteurs de marchés et à l’exclusivité de certains produits haut de gamme destinés aux marques de luxes, concept stores,  flagship stores et épicentres de nouvelle conception.

Le secteur de la mode Italienne est en croissance en 2017 et soutient ainsi la progression de l’immobilier retail. Les dépenses moyennes des touristes et consommateurs étrangers a enregistré une croissance moyenne de 6% (dépenses moyennes 113€ rapport ENIT) et les destinations les plus appréciées par les voyageurs extra UE sont Milan, Florence, Venise et Rome.

 

Cet article se base en partie sur les données issues du rapport Report Retail – High Street 2017-1 a été réalisé par World Capital en collaboration avec la Federazione Moda Italiana, Global Blue et l’Osservatorio Acquisti CartaSi.

 





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *